Multimedia : Tout sur les tablettes!

Multimedia : Tout sur les tablettes!

La tablette a connu un succès fulgurant. À peine deux ans après son introduction, elle compte de plus en plus d'utilisateurs et d'ici 2014, ses ventes devraient même dépasser celles des PC. Comment a-t-elle pu faire si vite ?

Lorsque la frénésie des tablettes a démarré début 2010, elles se profilaient surtout comme un gadget destiné aux ‘avant-gardistes’ : des personnes familiarisées à la technologie, qui voulaient essentiellement une tablette pour s’amuser. Elles permettaient de regarder des films, de consulter ses e-mails et de surfer sur Internet - depuis n’importe quel endroit, de préférence dans le canapé moelleux de la maison.

Mais ces appareils ont vite démontré leur intérêt pour un nombre croissant d’applications. Le secteur a vu naître une industrie des apps florissante, qui avait déjà éclos avec le succès du smartphone et a bénéficié d’un nouvel élan grâce aux écrans un peu plus grands. Il a fallu du temps à Google pour mettre au point son système d’exploitation Android, mais il y est parvenu assez vite après la grande percée des tablettes avec des versions telles que Gingerbread et Ice Cream Sandwich, qui sont désormais installées sur la plupart des nouvelles tablettes Android.

Et le public s’est étendu plus rapidement que prévu. D'après les estimations des bureaux d’étude de marché, les ventes de tablettes dépasseront même celles de PC d’ici la fin 2014.

Lire

Une évolution qui en dit long. Car petit à petit, la tablette offre toutes les fonctionnalités d’un PC pour utilisateur moyen. Internet ? Il vous est grand ouvert via le navigateur et la messagerie intégrés. La vidéo, la musique, les photos ? Bien sûr, et la plupart des tablettes possèdent un appareil-photo intégré qui vous permet d’ajouter vous-même de nouvelles images. Vous pouvez aussi y jouer, tenir votre agenda à jour et lire votre journal.

La lecture disponible sur une tablette a connu une expansion phénoménale ces deux dernières années. Tous les journaux belges ont leur version tablette, de même que la plupart des magazines de notre pays. L’achat d’une tablette réduit à vue d’œil votre consommation mensuelle de papier.

De plus, la tablette est soudain devenue un lecteur d’e-books très utilisé, complet avec sa librairie virtuelle.

Un substitut au PC?

Le lieu d’utilisation des tablettes a, lui aussi, progressivement changé. La tablette est passée d’un gadget Hi Tech qu’on laisse traîner sur le plan de travail de la cuisine ou la table du salon à un compagnon numérique que les gens emportent partout avec eux.

Peu à peu, le rôle de la tablette en tant que support numérique évolue et elle devient un substitut à part entière pour le PC. Ce dernier va néanmoins rester encore quelque temps dans les parages, pour les applications plus lourdes comme les jeux à usage intensif ou les logiciels spécialisés.

Mais les tablettes commencent aussi à s’imposer pour les applications de bureau simples - principal motif d'achat pour plus de 50 % des PC dans le monde. À titre d’exemple, les utilisateurs d’Android disposent d’Androffice, une suite intégrant un traitement de texte, un tableur et une application axée sur les présentations. Et avec l’expansion des applications en ‘mode cloud’ telles que Google Docs, la dépendance envers les systèmes ‘fixes’ ne cesse de reculer.

Et ce n’est encore que le début : d’ici quelques années, la puissance technique pure de la tablette ira croissant, tout comme le nombre d'applications. Bref : elle est prête à devenir votre ordinateur central.

Commentaires