Traquez la consommation de veille!

Traquez la consommation de veille!

Vos appareils électriques consomment de l'énergie même lorsqu'ils ne fonctionnent pas. Cette consommation de veille peut atteindre 10% de votre consommation globale annuelle d'électricité !

À titre d’exemple, un ordinateur éteint mais qui reste branché consomme environ 100 Wh par jour ou 37 kWh par an pour un PC portable, et environ 400 Wh par jour ou 150 kWh par an pour un PC fixe !

Quelques conseils pour économiser d'énergie :

  • Débranchez tous les appareils que vous utilisez de manière ponctuelle : la plupart du temps, il s’agit des chargeurs d'appareils portables, d’ustensiles de cuisine, four à micro-ondes, grille-pain, bouilloires, machines à café, radiateurs d'appoint, petits climatiseurs, consoles de jeux, postes de radio et de télévision secondaires, brosses à dent électriques, etc.

  • Branchez vos appareils sur des prises multiples avec interrupteur: celles-ci sont aussi appelées ‘coupe-veille’ et permettent d'allumer et d'éteindre rapidement plusieurs équipements. Très pratique pour les ensembles informatiques (ordinateur, écran, imprimante, scanner...) et télévisuels (téléviseur, boîtier de réception, haut-parleurs, lecteur DVD, projecteur, etc.). Faites attention à ne pas brancher sur ces prises les quelques appareils que vous souhaitez laisser sous tension (comme les box internet qui fournissent aussi la ligne téléphonique ou internet pour la maison).

  • Choisissez des appareils économes en veille : pour certains équipements, comme les box internet/wi-fi, les machines à laver équipées de détecteurs de fuite d’eau, il est inadapté de les débrancher. Les labels énergétiques des téléviseurs vous renseigneront sur la consommation en mode veille. Pour les autres appareils, cette consommation est intégrée dans le calcul de la classe énergétique. Renseignez-vous auprès des fabricants pour obtenir une information précise.

Le saviez-vous?

Consommation d’appareils courants en mode veille :

  • Téléviseur : de 3 à 20 W
  • Chaîne stéréo : de 0 à 5 W
  • Ordinateur PC : de 0 à 4 W
  • Système alarme : de 10 à 15 W
  • Radio réveil : de 1 à 3 W
  • Photocopieur : de 20 à 25 W
  • Fax : de 10 à 20 W

'Smart Grids’

Cela nous arrive à tous, en ville ou à la campagne, de souffrir d’une panne de secteur. Souvent le problème est passager, parfois plus long. Mais dans tous les cas bien dérangeant. Ces coupures sont souvent dues à une surcharge du réseau électrique à un moment donné : la production d'électricité d'un secteur ne peut satisfaire à la demande. Les fournisseurs d’électricité analysent déjà la consommation des entreprises et des ménages et sont en mesure de prévoir les pics.

Mais il y a moyen d'aller plus loin. C'est l'objectif des ‘smart grids’ ou réseaux de distribution d’électricité intelligents. Ils ont recours à des solutions informatiques complexes pour optimiser les interactions entre l’offre et la demande d’électricité.
Résultat :

  • Il devient plus simple d’installer des sources de production d’électricité décentralisées chez le client final (photovoltaïque, éolien) par la pose de compteurs d’électricité intelligents enregistrant les flux d’électricité dans les deux sens.

  • Il est possible d’intégrer au réseau électrique des sources d’énergie renouvelables intermittentes (éolien, photovoltaïque).

  • Une optimisation des flux d’électricité permet de diminuer les pertes sur le réseau de transport et de distribution.

  • On évite les pics de consommation (très polluants) en renforçant les mécanismes de réponse de la demande d’électricité au prix de l’électricité.

  • On protège la sûreté du réseau de transport et de distribution en permettant d’éviter ou de modérer les conséquences des incidents, comme des attaques terroristes.

Commentaires