Dix conseils pour des films de pro

Dix conseils pour des films de pro

Le tournage de vos souvenirs de vacances via l'objectif d'un caméscope numérique n'est que la moitié du travail : une fois de retour, vous devrez encore rassembler tous les fragments sur votre ordinateur afin de créer un film d'aventures haut en couleurs. Cette dernière opération peut être réalisée à l'aide d'un simple logiciel de montage, mais il faut aussi filmer avec la bonne mentalité. Nous avons demandé quelques conseils à un créateur de documentaires renommé.

1 – Faites travailler vos jambes

Avant de filmer un événement, explorez quelques minutes les alentours : cela vous donnera une bonne vue d'ensemble et peut-être même des idées pour des cadrages ou points de vue créatifs. Prendre de la distance par rapport au sujet : un réflexe naturel des cameramen professionnels, également recommandé pour les bons cinéastes du dimanche. Comme vous.

2 – Faites des ‘inserts’

Une autre astuce toute simple pour professionnaliser vos vidéos consiste à filmer des ‘inserts’. Il s’agit de séquences brèves grâce auxquelles vous soulignez une fois encore l’endroit où vous vous trouvez, mais dont l’objet filmé (personnes, compagnons de voyage, etc.) est absent. Vous pourrez ensuite les intégrer dans l’enregistrement sur votre PC à l’aide d’un simple logiciel de montage afin de dynamiser l'ensemble. Cela demande, certes, un peu plus de travail mais les logiciels de montage actuels sont si bien conçus que vous les aurez vite maîtrisés. Quels sont les autres éléments à prendre en considération durant la prise de vue ? Les détails. À titre d’exemple, si vous filmez une montagne au cours d’un voyage, ne vous contentez pas d'un panoramique sur toute la montagne, mais zoomez aussi sur ses flancs.

(**Remarque : nous n’abordons pas les ‘cutaways’ car il s’agit en grande partie de la même chose : la différence avec les ‘inserts’ - le fait qu’ils représentent une rupture avant l’action des ‘master shots’ - est trop ténue et spécialisée pour cet article.**)

3 – Jouez le film dans votre tête

Notre cameraman appelle cela sa ‘télévision mentale’. Ne filmez pas à l’improviste ce que vous voyez ou ce qui vous passe par la tête, mais anticipez quelques étapes : pensez au soir où vous présenterez la vidéo de vos vacances réalisée par vos soins et montée avec professionnalisme à l'écran de votre téléviseur. Essayez de scénariser les événements… chaque souvenir de vacances est une histoire en soi.

4 – Pensez en ‘shots’

La plupart des gens allument la caméra et la laissent tourner jusqu'à ce qu'ils aient filmé tout ce qu'ils veulent ramener chez eux. Pour notre réalisateur de documentaires, ce n’est pas la bonne méthode : en filmant différents ‘shots’, vous dynamiserez le résultat final. Chaque événement que vous vivez est un shot.

5 – Retenez votre respiration

De nombreux voyageurs reviennent au bercail avec une vidéo de vacances qui a la tremblote. C’est l’un des principaux facteurs à prendre en considération lorsque vous filmez : votre caméra doit être immobile. Abstraction faite des stabilisateurs d’image et autres artifices technologiques, la meilleure solution pour garder une image stable est tout simplement de retenir votre respiration pendant que vous filmez. Ou d’utiliser un support, mais ce n’est pas des plus pratiques à transporter.

6 - Filmez chaque shot pendant huit secondes minimum

Pour assurer un montage aisé sur votre ordinateur, veillez à avoir suffisamment d’images par shot. Notre cameraman applique une moyenne de huit secondes par shot, afin que les images puissent se fondre parfaitement les unes dans les autres sans perdre leur essence. Vous devez avoir un petit excédent qui finira dans les rebuts de la table de montage (pour utiliser un autre terme professionnel).

7 – N’enregistrez pas trop

Pour poursuivre sur notre lancée : n’enregistrez pas un nombre exagéré de shots. En effet : vous devrez tout revisionner avant de procéder au montage et cela prend beaucoup de temps. Il en va de même si vous montrez vos films non montés à la maison : vos spectateurs seront peut-être disposés à regarder vos péripéties pendant une heure. Pas cinq. Si vous filmez trop, vous allez en outre saturer vos cartes mémoire avant de vous en rendre compte, de sorte que vous ne pourrez peut-être plus immortaliser les événements les plus spectaculaires de vos vacances.

8 – Il y aura toujours un coucher de soleil encore plus beau

Ne cherchez pas trop la perfection. Si vous avez filmé un beau coucher de soleil, cela suffit pour un message clair. Il est absurde d’en filmer un deuxième le lendemain parce que les couleurs à l’horizon sont un peu plus belles.

9 – Évitez de faire un panoramique ou de zoomer pendant que vous filmez

Ne touchez pas au zoom lorsque vous filmez, car cela donne une image particulièrement instable. Une fois encore : pensez en ‘shots’. Faites d’abord un zoom avant ou arrière jusqu’à ce que vous soyez satisfait du cadrage, puis appuyez sur Record. Il en va de même pour le ‘panoramique’, c’est-à-dire le déplacement de la caméra d’un côté à l’autre du paysage : vous pensez qu’ainsi, vous êtes en train de créer un petit film dynamique mais ce que vous aurez surtout, c’est une image instable.

10 – Filmez aussi le véhicule

Lors d’un déplacement en voiture ou en bateau, les images sont généralement de moins bonne qualité que lorsque vous filmez simplement à l’extérieur : dans la voiture, vous êtes peut-être derrière une vitre, ou l’objectif est éclaboussé. Les cameramen professionnels s’efforcent de perturber leur public le moins possible avec ce type d’image, en filmant une partie du véhicule. Ils créent ainsi un cadre de référence. Un ‘establishing shot’ (plan général) du véhicule avant d’y embarquer peut aussi être pertinent.

Commentaires