Des plaques pour tous les goûts

Des plaques pour tous les goûts

Cuisiner, c'est faire des choix, y compris dans la façon de chauffer les aliments. Il existe de nombreux types de plaques de cuisson et tout l'art consiste à sélectionner celui qui vous convient le mieux. Expert vous donne les principales technologies

Plaque céramique

Les plaques céramiques ont opéré leur grande percée voici une quinzaine d’années. Elles se composent d’une surface très dure, chauffée via le rayonnement d’une spirale intégrée en dessous. Toutes les poêles et casseroles ne conviennent pas pour une plaque céramique : il est important qu’elles aient un fond plat et épais. Le principal avantage de ce type de plaque réside dans les possibilités de réglage : la spirale est programmable, de sorte que les variantes plus avancées disposent notamment de programmes automatiques, d’une minuterie et d’un limiteur de temps de cuisson. De même, les feux se déclinent en différentes zones de cuisson, indiquées par le biais de lignes sur la plaque vitrée. De nos jours, il existe même des plaques céramiques chauffées par rayonnement infrarouge. Un atout important des plaques céramiques réside dans la facilité de nettoyage et la sécurité accrue vu l’absence de flamme nue. Un élément à l’avantage des cuisinières à gaz, en revanche, est qu’une plaque céramique a besoin de temps pour chauffer et refroidir.

Plaque céramique à capteurs

Les plaques céramiques les plus modernes sont également pourvues de capteurs qui mesurent non seulement la température de la plaque mais aussi le statut des aliments dans la poêle ou casserole. La plaque règle automatiquement tout le processus de cuisson en fonction de ces données.

Plaque de cuisson vitrocéramique et gaz

Un bel hybride entre une plaque au gaz classique et une plaque céramique est la plaque de cuisson vitrocéramique et gaz, qui intègre des feux classiques au gaz installés sur une plaque céramique. Vous pouvez ainsi cuisiner au gaz, et donc conserver tous les avantages de ce type de cuisson comme la vitesse de chauffe et de refroidissement. Il y a simplement une plaque céramique au-dessus, avec tous ses atouts, comme la simplicité d’entretien.

Plaque de cuisson halogène

La plaque de cuisson halogène est également recouverte d’une vitre céramique, mais elle est chauffée par une puissante lampe halogène. La lumière intense de ce dispositif chauffe la plaque plus rapidement que le rayonnement d’une spirale dans un système de cuisson céramique ‘classique’, ce qui accélère la montée en température. Le refroidissement reste néanmoins assez lent.

Plaque à induction

Un développement relativement récent est la plaque à induction, qui utilise un rayonnement électromagnétique. Elle ne chauffe que le fond du récipient et accélère donc l’ébullition de l’eau et la fonte du beurre, par exemple. Il n’y a quasiment aucune perte thermique et la plaque n’émet presque pas de chaleur. Le processus de chauffe s'arrête en outre automatiquement lorsque le récipient est retiré de la plaque. Ce système demande néanmoins un investissement dans des poêles et casseroles spéciales : elles doivent impérativement inclure un matériau ferromagnétique.

Commentaires